La formation et l’acquisition de connaissances

La formation et l’acquisition de connaissances

Continuous Testing Report 2020

(3e partie)

 

Par Frédéric Vaugeois, développeur en automatisation chez Zentelia

23 avril 2020

 

Le Continuous Testing Report édition 2020, publié le 31 mars dernier, conclut que les entreprises doivent accélérer le passage au test continu des logiciels afin de rester compétitives. Rappelons que le rapport présente les résultats d’un sondage mené auprès de 500 principaux décideurs d’entreprises en Amérique du Nord et en Europe, d’octobre 2019 à janvier 2020.  

 

Parmi les solutions proposées pour surmonter les difficultés rencontrées par les testeurs, les auteurs du rapport suggèrent d’intégrer la formation et le développement en T au cœur des équipes de développement; c’est de ce sujet que traite ce troisième et dernier article de la série.

Pénurie de main-d’œuvre qualifiée

 

Avec le manque de main-d’œuvre qualifiée de plus en plus criant, il va sans dire que la formation des employés et la diversification de leurs compétences constituent une solution de plus en plus populaire. Encore une fois, le Québec ne fait pas bande à part : 62 % des répondants du Continuous Testing Report 2020 ont indiqué avoir de la difficulté à recruter des professionnels qualifiés pour mettre en œuvre une stratégie de test en continu.

 

Cependant, quand on regarde cela de plus près, on constate que le shift left et le shift right sont deux tendances qui favorisent le développement des connaissances. Cette solution est d’ailleurs mise en évidence dans le rapport.

 

Former qui et sur quoi? 

 

Par exemple, pour relever le défi de l’intégration des tests non fonctionnels (comme les tests de sécurité), il suffit de former les administrateurs système ou les gestionnaires en sécurité sur la programmation ou de former les développeurs sur les enjeux de sécurité de leurs collègues pour permettre à tout le monde de mieux se comprendre et d’utiliser le même vocabulaire. Cela aura pour effet direct de former de meilleures équipes de développement, puisqu’elles auront une compréhension plus globale du système avec lequel elles travaillent.

 

Le rapport indique que les organisations doivent investir dans la transformation des compétences et adapter intelligemment leurs méthodes et leur écosystème d’outils en conséquence. Ce n’est pas pour rien que le shift left incite les développeurs à faire des tests eux-mêmes :

 

« Si les développeurs ont une mentalité qualité, leur code sera naturellement meilleur.  »

 

Le rapport précise toutefois que le recours aux spécialistes n’est pas une tare : la majorité des répondants ont indiqué qu’ils avaient une équipe consacrée à l’assurance qualité qui soutient les développeurs dans l’écriture des tests, ce qui est une très bonne pratique, à mon avis. Effectivement, la présence de spécialistes en qualité est préconisée par les experts dans le domaine : les spécialistes peuvent guider les équipes dans l’intégration des tests très tôt dans le développement tout en les formant. Ainsi, tous les membres de l’équipe acquièrent les (très prisées) compétences transversales en test. C’est pourquoi les spécialistes qui détiennent un profil de compétences en T sont si intéressants pour les entreprises : la polyvalence des équipes de développement s’améliore grandement puisque la base de connaissances collective ne cesse de s’élargir.

 

Bonne nouvelle 

 

Du point de vue de Zentelia, en tant que firme de consultants spécialisés en assurance qualité logicielle, ce rapport confirme ce que nous prônons et, par conséquent, les conclusions vont de pair avec les services que nous offrons! Tous nos experts sont qualifiés pour vous aider dans l’intégration des tests en continu de votre entreprise : nous pouvons nous intégrer dans vos équipes et vous offrir de la formation entre autres sur les concepts de qualité logicielle, l’automatisation, la mise en place de pipeline de déploiement et les techniques modernes de tests, et ce, dans votre entreprise et à distance. Si vous désirez en savoir plus sur nos formations et services d’accompagnement, je vous invite à consulter notre site.

 

J’aimerais également vous rappeler l’existence de la communauté régionale Crasftmanship de Québec. Cette communauté met en valeur la qualité logicielle et organise chaque trimestre un « QA Meetup », une rencontre à laquelle sont conviés les développeurs et où il se donne des conférences sur le sujet. Je vous invite à vous joindre gratuitement au groupe de discussion SLACK de la communauté.

 

Comme je viens de le démontrer, vous êtes loin d’être les seuls à éprouver des difficultés dans l’intégration continue de vos tests. Cependant, vous n’êtes pas les seuls à devoir appliquer les solutions proposées : mes collègues et moi sommes là pour vous guider et vous épauler dans ce processus.

 

L’auteur : Frédéric Vaugeois est développeur en automatisation chez Zentelia, une firme de consultants spécialisée dans l’assurance qualité logicielle, établie à Québec.

Partagez-nous vos commentaires